MUNDIYA KEPANGA L’APPEL D’UN CHEF PAPOU

Mundiya Kepanga, un chef de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle Guinée est l’ambassadeur et la voix de la forêt papoue. Il éveille nos consciences, la forêt est un patrimoine universel dont nous ne sommes pas propriétaires,  nous sommes tous en vérité de simple « Frères des Arbres »

Mundiya Kepanga, un chef de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle Guinée est l’ambassadeur et la voix de la forêt papoue, forêt primaire et réservoir de biodiversité, dans un grand élan de sagesse il sillonne le monde pour pousser son cri d’alerte d’une exploitation outrancière de la forêt dans son pays au cours de ces dernières années, auprès des plus grandes Instances, Sommets et Rencontres internationales. Il éveille nos consciences, la forêt est un patrimoine universel dont nous ne sommes pas propriétaires,  nous sommes tous en vérité de simple « Frères des Arbres ».

Mundiya Pekanga chef de la tribu des houlis en Papouasie-Nouvelle Guinée dans les salons de l’hôtel de ville de Villefranche

C’est Marc Dozier, coréalisateur avec Luc Marescot,  du film « Frères des Arbres » qui assure la traduction de Mundiya Kepanga, interprète du film mais aussi l’émissaire du documentaire.

Mundiya Pekanga et Marc Dozier coréalisateur du film « Frères des arbres » au cinéma Les 400 Coups à Villefranche lors de la ciné-rencontre avec les secondes du Lycée Claude Bernard de Villefranche

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER