SABRINA de Billy Wilder

SABRINA le film de Billy Wilder (1954) vu par le journaliste, critique de cinéma, (Canal +, France culture) Frédéric Mercier, invité du cinéma Les 400 Coups et la médiathèque de Villefranche

Frédéric Mercier, journaliste, critique de cinéma, Canal +, France culture ou encore membre de la rédaction de la revue Transfuge, nous invitait en collaboration avec le cinéma Les 400 Coups et la médiathèque de Villefranche à une analyse filmique autour du film « Sabrina » de Billy Wilder (1954). Le talentueux réalisateur, maître incontesté de la comédie américaine dans les années 50 et 60 évoque dans ses films comiques  des sujets polémiques de la bien pensante société anglo-saxonne : l’adultère, le travestissement, l’amour à trois, les prédations masculines ou encore  la prostitution, derrière un ton léger ses personnages sont souvent sombres, manipulateurs et même cyniques.

Dans le film « Sabrina » le cinéaste révèle Audrey Hepburn entourée de montres sacrés du cinéma américain Humphrey Bogart et William Holden.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER