LE JOURNAL DU JEUDI 12 SEPTEMBRE 2019

Au sommaire :

Mobilisation citoyenne mardi soir devant le parvis de la gare de Belleville, à l’appel de Bellevillois porteurs de handicap, mais aussi de simples usagers venus apporter leur soutien aux personnes à mobilité réduite

Retour sur l’Affaire Téfal, l’annulation de l’arrêt de condamnation de l’inspectrice du travail par la Cour de Cassation, l’affaire est rejugée au fond et renvoyée devant la Cour d’Appel de Lyon, les juges vont devoir se prononcer sur l’application du statut de lanceuse d’alerte

Tourisme et patrimoine, du Val d’Oingt, l’association les Amis de La Voie du Tacot a pour intérêt de faire revivre le tracé de l’ancien chemin de fer qui rejoignait Villefranche à Tarare

Mobilisation citoyenne mardi soir devant le parvis de la gare de Belleville, à l’appel de Bellevillois porteurs de handicap, mais aussi de simples usagers venus apporter leur soutien aux personnes à mobilité réduite, sans ascenseur, seule une passerelle d’une trentaine de marches permet l’accès au quai de la voie 2, ce qui reste inaccessible pour les personnes à mobilité réduite.

 

Puis retour sur l’Affaire Téfal, l’annulation de l’arrêt de condamnation de l’inspectrice du travail par la Cour de Cassation, l’affaire est rejugée au fond et renvoyée devant la Cour d’Appel de Lyon. Les juges vont devoir se prononcer sur l’application du statut de lanceuse d’alerte. Un rappel des faits avec Gilles Gourc, membre de la CNT, syndicat qui a dévoilé l’affaire, il est joint par téléphone.

 

L’inspectrice du travail Laura Pfeiffer, lanceuse d’alerte ?

Et pour conclure notre édition, tourisme et patrimoine, du Val d’Oingt, l’association les Amis de La Voie du Tacot a pour intérêt de faire revivre le tracé de l’ancien chemin de fer qui rejoignait Villefranche à Tarare. Nous sommes en compagnie de Robert Braymand, bénévole, sur le site de l’ancienne gare de Theizé. En voiture !

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER