Calade

Journal du vendredi 19 novembre 2010

vendredi 19 novembre 2010 par Smahïn Yahyaoui

Au sommaire du journal de ce vendredi 19 novembre 2010 :

  

Malgré quelques efforts visant à simplifier le langage administratif, le champ social reste très complexe.

Faute d’accompagnement, de nombreuses personnes ne réussissent pas à obtenir ce qui leur est dû de par la loi ou préfèrent renoncer à le demander, constate dans son rapport annuel 2010 sur la pauvreté, le Secours Catholique.

De plus en plus d’organismes sociaux ne peuvent être joints que par des serveurs vocaux ou sur internet, ce qui en freine l’accès à beaucoup, notamment les personnes âgées.

Autant de constats qui suscitent les interrogations de Gérard Rollin, président de la délégation lyonnaise du Secours Catholique, lors de la présentation de l’enquête annuel 2010, à notre micro.

 

Comme chaque année, l’AICAR, Association InterCommunale d’Animation Rurale du Val de Saône dans l’Ain, privilégie une programmation culturelle de spectacles issus de champs artistiques très différents.

Dans une période plutôt morose, c’est sous le signe du rire que l’équipe de l’AICAR inscrit sa nouvelle saison.

Les détails de la programmation avec Nathalie Pétrozzi-Bédanian.

 

 « Un homme qui Crie » de Mahamat-Saleh Haroun, sélectionné aux Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais 2010, est plus qu’un film sur les luttes internes au Tchad.

C’est un drame intimiste d’un père dépossédé de son emploi par son fils.

Le réalisateur, que la guerre a meurtri personnellement, a été récompensé par l’obtention du prix du jury au dernier festival de Cannes.

Entretien avec Claude Gilaizeau, producteur de « Un homme qui crie », au cours de sa participation aux Rencontres le 11 novembre dernier à Villefranche sur Saône.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 111 / 682887

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Journal   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License