Calade
Chronique du 7 janvier 2015

Chronique des jeux : Parade

mercredi 7 janvier 2015 par Webmestre

Et si nous suivions le lapin blanc dans son terrier ? C’est l’invitation que vous envoie Filosofia avec PARADE, un jeu de cartes reprenant les personnages d’Alice au pays des merveilles. À l’instar d’un tarot ou d’un Captain Pirates, PARADE possède des règles simples, mais les parties mangeront les heures sans que vous vous en rendiez compte …

De l’autre côté du miroir

Dans le pays des merveilles, il a été décidé d’organiser une grande parade. En temps qu’organisateurs, les joueurs vont tout faire pour que le défilé soit le plus long possible. Le problème est que les égos s’en mêlent et que certaines arrivées dans la parade, provoquent le départ d’autres participants. Le but du jeu est d’être l’organisateur étant le moins responsable de défections, et donc d’avoir le moins de points à la fin de la partie…
La boîte de PARADE contient un bloc pour marquer les points, une règle du jeu et 66 cartes pour 6 séries de 11 cartes de même couleur, numérotées de 0 à 10. Chaque série est illustrée d’un personnage de Lewis Caroll dessiné par Chris Quilliams (l’un des illustrateurs de Archipelago) : Alice, le chapelier fou, le lapin blanc, le dodo, le chat du Cheshire et le Gros coco (l’œuf que l’on trouve dans le second volume des aventures d’Alice, De l’autre côté du miroir).
Les 66 cartes sont mélangées. Chaque joueur en reçoit 5, faces cachées. Le donneur place ensuite les 6 premières de la pile en ligne. La boîte du jeu est placée à l’une des extrémités de la ligne et indiquera le début de celle-ci. Les autres cartes forment la pioche, placée à côté de la parade.

Allers et venues

Quand c’est son tour, un joueur choisit une carte de sa main et la place à la fin du défilé. C’est la valeur de cette carte qui va déterminer les événements à suivre… . Si la valeur de la carte jouée est supérieure au nombre de cartes dans le défilé, le joueur actif pioche une nouvelle carte et on passe au joueur suivant. Si la valeur de la carte est inférieure au nombre de cartes dans le défilé, il y a risque de défection.
Les derniers arrivés dans le défilé ne risquent pas de partir, contrairement aux cartes du début. En partant de la carte qui vient d’être posée, mais sans la prendre en compte, comptez un nombre de cartes égal à la valeur de celle-ci. Par exemple si elle a une valeur de 4, les 4 premières cartes (en partant de la fin, donc de l’opposé de la boîte). Ces cartes ne seront pas sujettes au retrait. Toutes les autres (situées entre les cartes non concernées et la boîte de jeu) peuvent potentiellement se démobiliser. Sur ces cartes en phase de retrait, on retire toutes celles qui ont la même couleur que la dernière carte posée ou dont la valeur est supérieure à la carte posée. Le joueur actif récupère les cartes retirées et les place devant lui, classées par couleur, chiffres visibles pour que tout le monde puisse suivre l’évolution des points de chacun.
Les autres cartes sont décalées pour reconstituer une parfaite parade et le joueur suivant enchaine.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 121 / 682997

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Emissions  Suivre la vie du site Le cimetière des émissions  Suivre la vie du site Chronique des jeux   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License