Calade
MAGAZINE

ROBERT GUEDIGUIAN, cinéaste.

vendredi 29 juillet 2016 par Sylvie Rosier

Robert GUEDIGUIAN, cinéaste.
Si, à chaque nouvelle sortie d’un film de Robert Guédiguian, on se rappelle immédiatement sa fibre politique, il faut revoir ses tout premiers films pour y trouver à la fois les racines de l’engagement, la veine autobiographique et la genèse des lieux et des personnages qui imprègnent toute son œuvre.


Robert GUEDIGUIAN, cinéaste.


Dans un contexte politique et social assez anxiogène, il est plutôt rassurant de constater l’existence de quelques voix récalcitrantes au modèle dominant. Nous dit Emmanuel DIDIER et Sarah ELKAïM dans l’Intégrale de Robert GUEDIGUIAN.
Foncièrement engagé et concerné, Robert Guédiguian est l’un de ces porte-voix qui remuent les consciences
Si, à chaque nouvelle sortie d’un film de Robert Guédiguian, on se rappelle immédiatement sa fibre politique, il faut revoir ses tout premiers films pour y trouver à la fois les racines de l’engagement, la veine autobiographique et la genèse des lieux et des personnages qui imprègnent toute son œuvre.
S’ils célèbrent l’amour et l’amitié, la simplicité des saveurs de la vie, thèmes qu’on retrouvera encore, traités différemment, dans ce que Guédiguian lui-même nomme le cycle des « contes de l’Estaque » l’un des quartiers de Marseille.
Près de trente ans après ses débuts, Guédiguian réinvente encore son cinéma et compose, film après film, l’une des œuvres les plus actuelles et sensibles du cinéma français de l’entre-deux-siècles.


titre documents joints

29 juillet 2016
info document : MP3
16.5 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 69 / 682887

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Magazines   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License