Calade
MAGAZINE

FAIT DU MOIS – NOUVELLE CALEDONIE

lundi 19 novembre 2018 par Sylvie Rosier

FAIT DU MOIS – NOUVELLE CALEDONIE
Le 4 novembre 2018, quelques 170 000 calédoniens étaient appelés à se prononcer sur l’indépendance de cet archipel de l’océan Pacifique, française. François BOURSIER, historien- conférencier lyonnais nous invite à la réflexion au cours d’une discussion sur le thème, « Nouvelle Calédonie : sens d’une histoire et signification d’un vote, complexité et richesse du compromis en politique ». Il intervient dans le cadre du cycle de conférences Le Fait du Mois, à l’initiative des Amis de l’éducation populaire à Villefranche.

FAIT DU MOIS – NOUVELLE CALEDONIE

Le 4 novembre 2018, quelques 170 000 calédoniens étaient appelés à se prononcer sur l’indépendance de cet archipel de l’océan Pacifique, française depuis 1853.
« La Nouvelle-Calédonie semble se bâtir un destin économique de plus en plus distant de la France » confie Philippe Askenazy pour le journal Le Monde dans une édition récente, « Il ne faut pas considérer l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie comme une rupture avec la France » affirme quant à elle Claudine Wéry, correspondante en Nouvelle-Calédonie aux questions des lecteurs du Monde.fr
Trente ans de politique de rééquilibrage au profit des Kanaks, une fracture politique sur la question de l’indépendance, François BOURSIER, historien- conférencier lyonnais nous invite à la réflexion au cours d’une discussion sur le thème, « Nouvelle Calédonie : sens d’une histoire et signification d’un vote, complexité et richesse du compromis en politique. »
François Boursier intervient dans le cadre du cycle de conférences Le Fait du Mois, à l’initiative des Amis de l’éducation populaire à Villefranche.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 20 / 684049

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Magazines   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License