Calade
MAGAZINE

TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA REVOLUTION

lundi 26 novembre 2018 par Sylvie Rosier

TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA REVOLUTION
La jeune réalisatrice Judith DAVIS nous donne matière à réflexion. Son film « Tout ce qu’il me reste de la révolution » nous interroge avec beaucoup d’humour sur l’héritage culturel des années 60-70 à l’heure de la déprime générale.

TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA REVOLUTION

La jeune réalisatrice Judith DAVIS, dans le personnage d’Angèle, nous donne matière à réflexion. Son film « Tout ce qu’il me reste de la révolution » nous interroge avec beaucoup d’humour sur l’héritage culturel des années 60-70 à l’heure de la déprime générale. Que lui reste t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses espoirs… Angèle s’évertue à révolutionner le monde , tout en s’appliquant à trouver son propre équilibre…

Judith DAVIS était l’invité des Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais 2018, festival à l’initiative de l’association L’Autre Cinéma au cinéma Les 400 Coups à Villefranche.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 136 / 684049

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Magazines   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License