LE JOURNAL DU MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2019

Au sommaire :

Une délégation de l’Union Locale CGT Villefranche Beaujolais était reçue mardi en matinée par la direction de Pôle Emploi Villefranche, elle interpelait l’antenne du Beaujolais sur une enquête qui conduit selon le syndicat à une analyse souvent mensongère ou erronée des offres d’emplois proposées

Nous ouvrons notre micro au monde de l’entreprise en compagnie de Pierre Olivier Ceccato, directeur de Corama, société implantée dans la localité, sonorisation, éclairage, vidéo et événementiels

Mobilisation d’une vingtaine de viticulteurs pour sensibiliser sur les réseaux sociaux à l’aide d’une vidéo, sur les conséquences du dérèglement climatique sur le vignoble Beaujolais

Une délégation de l’Union Locale CGT Villefranche Beaujolais était reçue  mardi en matinée par la direction de Pôle emploi Villefranche, elle interpelait l’antenne du Beaujolais sur une enquête qui conduit selon le syndicat à une analyse souvent mensongère ou erronée des offres d’emploi proposées, notant même parfois l’illégalité des offres sur le sites web « job board » relayées par le site officiel de l’antenne locale Pôle emploi. Les points de vue des différents interlocuteurs et témoignage dans cette édition.

 

La délégation UL CGT Villefranche Beaujolais devant les portes de Pôle emploi Villefranche le mardi 9 septembre 2019

Puis, nous ouvrons notre micro au monde de l’entreprise en compagnie de Pierre Olivier Ceccato, directeur de Corama, société implantée dans la localité, de sonorisation, éclairage, vidéo et événementiels, sur le parcours de ce passionné chef d’entreprise qui fête les 30 ans prochainement de Corama.

 

Pierre Olivier Ceccato dirigeant de Corama

Et pour conclure, mobilisation d’une vingtaine de viticulteurs pour sensibiliser sur les réseaux sociaux à l’aide d’une vidéo, sur les conséquences du dérèglement climatique sur le vignoble Beaujolais, notamment ces vendanges précoces.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER