LE JOURNAL DU VENDREDI 13 DECEMBRE 2019

Au sommaire :

La mobilisation ne faiblit pas, les opposants à la réforme des retraites, ne décolèrent pas, au lendemain des annonces du gouvernement 

Le témoignage d’Hélène, nom d’emprunt, conductrice de bus dans la localité, elle souhaitait porter témoignage pour se faire entendre et se dit victime de « harcèlement » au travail de la part d’un collègue

Dominik Moll réalisateur de « Seules les Bêtes »,  et Lucie Borleteau réalisatrice du film « Chanson douce » sont actuellement au programme du Cinéma des 400 Coups à Villefranche. Les deux cinéastes étaient aux Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais 2019

La mobilisation ne faiblit pas, les opposants à la réforme des retraites, ne décolèrent pas, au lendemain des annonces du gouvernement. Une petite délégation rue nationale défilait cet après-midi de jeudi, rue Nationale à Villefranche jusqu’ à l’Hôtel de Ville, mais la détermination des manifestants était perceptible. La nouvelle journée d’action interprofessionnelle de ce jeudi 12 décembre, donnera lieu à d’autres actions locales pendant ce week-end, puis le 17.

 

Puis, le témoignage d’Hélène, nom d’emprunt, conductrice de bus dans la localité, elle souhaitait porter témoignage pour se faire entendre et se dit victime de « harcèlement » au travail de la part d’un collègue. L’affaire est actuellement portée en justice.

 

Et pour conclure, Dominik Moll réalisateur de « Seules les Bêtes », film adapté du roman noir de Colin Niel Prix Quai des Polars 2016 et Lucie Borleteau réalisatrice du film « Chanson douce » tiré du roman de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, sont actuellement au programme du Cinéma des 400 Coups à Villefranche. Les deux cinéastes étaient présents aux Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais 2019.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER