LE JOURNAL DU JEUDI 24 SEPTEMBRE 2020

AU SOMMAIRE :

  • COVID-19 : VERBALISATION  SUR LA VOIE PUBLIQUE  LORS DU 1er MAI 2020

Verbalisées le 1er mai,  dans un premier temps, puis suivi par l’annulation de la contravention Covid 1er mai, en plein confinement, les militants estiment avoir subi un préjudice moral, un retour avec deux des personnes concernées

  • BEAUJOLAIS : « UN MILLÉSIME DE L’EXTRÊME »

Entre sécheresse et précocité des vendanges, les vignes du Beaujolais et ses cépages ont su s’adapter à ces variations climatiques, nous confie par téléphone Dominique Piron, président de l’Inter Beaujolais

  • LA NOUVELLE GENERATION DE VIGNERONS

Tournés vers des méthodes respectueuses de son environnement, des viticulteurs “Nouvelle Génération” avec nous Sébatien Dupré, viticulteur à Saint-Lager

 

COVID-19 1er mai : VERBALISATION SUR LA VOIE PUBLIQUE LORS DU 1er MAI 2020

Verbalisés le 1er mai, en plein confinement, les manifestants Caladois munis d’une pancarte lors de leur interpellation, étaient pourtant dans le cadre des sorties autorisées clamait l’Union Locale CGT Villefranche Beaujolais. Après une verbalisation, suivi de la contestation de la contravention, s’ensuit  la levée de ladite contravention COVID-19 1er mai.

Aujourd’hui, deux militantes concernées Catherine Duval, membre de la CGT Villefranche Beaujolais et Sylvie Bonneteau, enseignante, membre de la FSU estiment avoir subi un préjudice moral. Elles s’en expliquent toutes deux.

 

Place des Arts le 1er mai 2020 à Villefranche s/S

BEAUJOLAIS : « UN MILLÉSIME DE L’EXTRÊME »

Entre sécheresse et précocité des vendanges, les vignes du Beaujolais et ses cépages ont su s’adapter à ces variations climatiques, prometteur et rassurant pour demain, nous confie Dominique Piron, président de l’Inter Beaujolais Nouvelle Génération. Il est joint par téléphone.

 

LA NOUVELLE GENERATION DE VIGNERONS

Agroécologie, le palissage technique d’optimisation de culture, nouvelle mode de taille, l’intégration au paysage des haies ou encore protection biologique intégrée,  le monde agricole bouge ! Une jeune génération tournée vers des méthodes plus alternatives et respectueuses de son environnement, le témoignage de Sébastien Dupré à Saint-Lager, dans le cadre du programme « Marathon de la biodiversité ».

 

Sébastien Dupré viticulteur de Saint-Lager et Jérôme Berruyer de la Fédération de Chasse du Rhône dans le cadre du programme “Marathon de la biodiversité”

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER