LE JOURNAL DU MERCREDI 17 MARS 2021

Au sommaire :

  • La Banque de France

Un nouveau challenge pour Élisabeth Lamure ancienne sénateur du Rhône, ex maire de Gleizé pour sa récente nomination au conseil général de la Banque de France.

De retour, alors, d’un premier entretien avec François Villeroy de Galhau, le gouverneur et plus haut dirigeant de la Banque de France, nous accueillons Élisabeth Lamure.

  • Le RER à la lyonnaise

Un projet durable pour répondre aux besoins de mobilité des habitants, c’est dans ce sens que souhaite avancer le Collectif, d’élus, citoyens ou encore acteurs économiques, signataires d’une pétition https://rem-lyon.fr

L’idée : fluidifier pour mieux traverser la métropole lyonnaise, comme nous l’explique Benoit Froment, membre du collectif.

  • 12è Semaine Littéraire

Dans le cadre de la semaine littéraire organisée par la médiathèque de Villefranche, Lecture et partage propose 2 ateliers Slam pour enfants à partir de 8 ans les samedi 13 et 27 mars de 14 h à 17 h  avec la Cie lyonnaise La tribut du verbe. Des bénévoles dont Nawel Cherrak de l’association  Lecture & Partage encadrent bénévolement ces ateliers avec les jeunes du quartier de Belleroche.

 

 

La Banque de France

Un nouveau challenge pour Élisabeth Lamure ancienne sénateur du Rhône, ex maire de Gleizé pour sa récente nomination au conseil général de la Banque de France.

De retour, alors, d’un premier entretien avec François Villeroy de Galhau, le gouverneur et plus haut dirigeant de la Banque de France, l’occasion pour nous d’accueillir Élisabeth Lamure, pour une discussion sur cette historique institution financière française, de revenir sur sa nomination et son investissement au sein de cette grande institution.

 

 

Un RER pour l’Aire métropolitaine lyonnaise

Un projet durable et à court terme pour répondre aux besoins de mobilité des habitants, c’est dans ce sens que souhaite avancer le Collectif, d’élus, citoyens ou encore acteurs économiques, signataires d’une pétition https://rem-lyon.fr

Pour le collectif, le REM permettra de repenser l’organisation des déplacements sur l’ensemble du territoire métropolitain et environnant, dans une cohérence de transport plus abordable, plus fonctionnelle, plus rapide et offrant plus de possibilités à un moindre coût, comme nous l’explique Benoit Froment, membre du collectif.

Répondez au quizz et découvrez un projet de mobilité innovant sur notre territoire : https://rem-lyon.fr/play-rhone

Et pour soutenir ce projet, la pétition est ici : http://chng.it/JPsgnyYMCG

 


15 jeunes s’essayent au slam avec plaisir

Hors cadre scolaire, l’exercice de l’écriture semble devenir un jeu pour les apprentis poètes slameurs, sous la conduite des animateurs de La tribut du verbe, Lionel et Olivier, alias Cocteau Mot-Lotov et Mix ô Ma Prose.

Le but de l’initiation au slam est de proposer une autre approche de la langue française : celle de la pratique Slam, où les règles n’existent que pour être contournées et où la seule limite est la quantité d’encre dans son stylo. Ces ateliers sont adaptables au niveau de chacun. Susciter l’envie d’écrire, de découvrir le Slam et pour les plus décidés, participer à une scène ouverte. L’accent est mis sur le côté ludique à travers une série de jeux d’écriture offrant un nouveau regard sur les mots.

Ce 1er atelier était une invitation à poser les mots avec le jeu de  l’anaphore  où les débuts de phrase sont une amorce pour se lancer :
J’écris pour …
Regard …
Pourquoi … ?
Est ce que …?
Ici..

Une pratique ludique et libre, prouvant qu’en peu de temps dans la poésie , on peut passer d’un monde à l’autre en quelques mots.
Des effets de  langage dont se sont très vite emparés les jeunes avec des choses à dire !
Le slam est avant tout un moyen de partager ses textes avec un public, les slameurs sont donc présents pour aider chacun à restituer ses écrits aux mieux.
Ce sera le cas sous une forme ou une autre le  samedi 27 mars.

Plus d’infos sur la Cie lyonnaise https://www.latributduverbe.com/
Voir la Tribut du verbe en duo : https://youtu.be/6IhYhTeNtHw

Les ateliers de création slam sont accessibles à tous les publics et peuvent être organisés dans différents lieux.