Aller au contenu
Accueil » Alimentation : Alternatives à la surconsommation

Alimentation : Alternatives à la surconsommation

L’émission de Juin de “Alors on change”, est consacrée à L’alimentation d’aujourd’hui et les alternatives à la surconsommation et la grande distribution. 
 
On parle également des élections legislatives qui ont lieu le dimanche 12 et le dimanche 19 Juin et comment elles peuvent éviter le pire si on se bouge dans les bureaux de vote. 

Dans un premier temps, on reçoit Marjorie pour nous parler alimentation et alternatives à la grande distribution sur notre territoire. Elle nous parlera notamment de Saveur Nature, magasin de produits issus de l’agriculture biologique où elle est très investie. 

Toutes les infos sur SAVEUR NATURE
 

Puis on reçoit Nicolas, pour nous présenter le restaurant pizzeria Kilometro Zéro, une SCOP située sur la commune Les Chères où on peut se régaler avec des produits bio et/ ou locaux, accessibles à toutes et tous. 

Toutes les infos sur leur site : Resto, Bar, mais pas que !
 

On présente ensuite des vidéos de la chaîne Humesco pour traiter des élections legislatives et de comment se positionne notre mouvement – nous invitons chaque citoyen à aller voter pour éviter 5 ans d’inaction climatique et d’injustice sociale.

Les pauses musicales qui rythment l’émission sont :

“Je mange” du groupe Oldelaf

“A tes cotés” du groupe La belle Bleue

Aux manettes de cette émission :  Bernard pour la chronique la Calade Verte, Alice à la technique, et Perrine à l’animation soutenu·es par le groupe local d’Alternatiba Beaujolais Val de Saône.

Alternatiba est un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale. Alternatiba Villefranche Beaujolais Saône porte les alternatives et les revendications de ce mouvement au niveau local.

Pour nous contacter, nous rejoindre : villefranche69@alternatiba.eu

 

Merci à toute l’équipe de radio calade pour nous prêter les studios de la radio et nous aider pour le montage et l’appui technique. 

On se retrouve en septembre après la période estivale. 

D’ici là portez vous bien et à bientôt. 


Texte de la Chronique La Calade Verte par la plume de Bernard :

Eh bien nous y voilà, c’est la trêve estivale 

Mais quelques jours avant, un moment capital 

Monopolisera toute notre attention.

 

On va en reparler mais non sans émotion.

Tout d’abord commençons par les nouvelles locales 

Quelques infos du cru, ça peut pas faire de mal

 

♬♬♬

 

VIE LOCALE

À Limas, à ce jour, c’est toujours pas l’Pérou 

Toujours la mêm’ fureur, toujours le mêm’ courroux 

Contre la construction de ce collège-usine 

Que des élus obtus absurdement s’obstinent 

À maintenir, malgré la vive opposition 

De toutes celles et ceux qui ont pour ambition 

D’avoir pour leurs enfants un projet qui les serve 

Plutôt qu’être entassés dans une boîte de conserve 

Allez, on peut encore arrêter ce délire :

 

Soutenons tous ensemble « Des Collèges qui respirent » !

 

♬♬♬

 

VIE LOCALE ENCORE

Et si pour continuer, on parlait construction Activité majeure dans notre conurbation.

Horizon fait de grues et toupies en balade 

Ne laissant aucun doute sur ce que la Calade 

Sera les mois prochains : un gros bloc bétonné 

Standardisé, banal, et sans vous étonner 

Faiblement adapté au chang’ment climatique 

Bien que depuis longtemps les experts nous expliquent 

Qu’il est vital pour nous de construire autrement : 

Techniques innovantes, matériaux performants 

Très peu énergivores et très bons isolants.

C’est sûr que le béton, ce n’est pas le bon plan.

Alors rêvons un peu à un autre urbanisme, 

Une vision différente et sous un autre prisme.

Et si on se mettait à l’éco-construction 

Une vraie politique, une vaste dimension 

Capable d’imposer à tous les promoteurs 

Matériaux vertueux, économies d’ampleur.

S’engager fermement avec pour perspectives 

Sobriété totale, énergie positive.

L’éco-quartier actuel en cours de construction 

Est une belle vitrine mais pas la solution.

Un bel arbre qui cache une forêt immense 

Un alibi qui couvre toutes les extravagances 

De prédateurs avides de foncier disponible 

Prélude pour la Calade de lendemains pénibles :

Prix de l’immobilier ne cessant de monter 

Pour des habitations peu aptes à surmonter 

Les effets désastreux du chang’ment climatique 

C’est du perdant-perdant et c’est déjà critique.

Alors à l’ancien monde crions sur tous les tons :

 

Laisse béton, laisse béton, laisse béton, laisse béton !

 

2 ♬♬♬

VIE LOCALE TOUJOURS

La mairie de Villefranche, dans sa grande bonté 

A finalement admis que la simple équité 

Lui dictait d’inviter à son récent forum 

Toutes les associations, y compris nous, qui sommes Chez Alternatiba, militants du climat.

Pourquoi a-t-il fallu faire tout ce cinéma ?

Messages électroniques, coups de fil en pagaille 

Courriers nominatifs et j’vous passe les détails 

Pour parvenir enfin à faire valoir nos droits 

Dont celui, simplement, d’obtenir un endroit 

Pour pouvoir être présents, pour pouvoir être visibles 

Au même titre que les autres. Pour pouvoir être audibles 

Et sensibiliser sur un sujet majeur 

Dont on doit s’alarmer que nos chers décideurs 

En Calade ou ailleurs n’aient pas pris la mesure.

 

Alors, continuons, préservons le futur !

 

♬♬♬

 

ÉLECTIONS

Auditrice auditeur du peuple de Calade 

Toi qui depuis des lustres galère dans la panade 

Toi pour qui le sujet fin du mois, fin du monde 

Est un point de départ pour des luttes fécondes 

Toi qui en a assez des promesses non tenues 

Toi qui aime entonner la chanson des canuts 

Toi qui souhaites la fin des dynasties locales

Toi pour qui l’essentiel n’est pas le capital 

Toi pour qui, la justice sociale et climatique 

N’est pas uniquement un effet rhétorique 

Mais un objectif fort, concret, réalisable 

Toi qui en a assez des bla-bla détestables 

Ne désespère pas, au contraire, prends espoir 

Puisque dans quelques jours, enfin, tu vas pouvoir 

Comme des millions d’autres maîtriser ton destin 

Pour préparer ensemble de lumineux matins. 

Comment ? En te rendant dans ton bureau de vote 

Les 12 et 19 juin. Ça peut être le jackpot.

Si tout le monde s’y met, on vaincra l’abstention 

Notre première ennemie c’est la résignation.

Retenons la leçon des scrutins précédents 

Exerçons notre droit, votons massivement 

Pour un monde meilleur, plein de gens bienveillants 

Des lendemains qui chantent et des lieux accueillants 

Une société plus juste, sans haine ni colère 

Tolérante, résiliente, enfin égalitaire.

 

Une planète viable, un av’nir prometteur 

Avec dans nos esprits, nos têtes et nos coeurs 

Comme dirait Nougaro …. « tous les rêves du monde »