Calade

La radio du Beaujolais & Val-de-Saône

Non, la sélection naturelle ne génère pas que des champions : elle aime les médiocres

Dans sa chronique Nuances du monde de cette semaine, le Prof Patrick nous présente le dernier ouvrage d’un historien, Daniel Milo, intitulé “la survie des médiocres”,  qui pointe une erreur de Darwin dans la formulation de sa théorie de l’évolution : non, la sélection naturelle n’est pas une fabrique de champions, elle laisse vivre même les médiocres. Voilà qui est rassurant….

Une petite erreur s’est glissée dans cette chronique : le spécimen d’australopithèque “Lucy” a été découvert en 1974, pas en 2003. C’est l’espèce “homo Florensiensis” qui a été découvert en 2003

Liens : 

L’ouvrage de Daniel Milo : 

https://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-des-Sciences-humaines/La-survie-des-mediocres

Critique de Guillaume Lecointre : 

https://www.nouvelobs.com/idees/20240509.OBS88166/le-darwinisme-ne-fait-nullement-l-apologie-de-la-performance.html

Notre émission Couleurs du Monde de mars sur la notion d’intelligence et l’implication des scientifiques dans la récupération politique de leurs recherches : 

L’intelligence humaine est-elle innée ou stimulée par l’environnement ? Le débat sans fin

 

Retour en haut