Aller au contenu
Accueil » Marches Climat

Marches Climat

L’émission d’avril de “Alors on change”, est consacrée aux Marches climat. 

Pour en parler, Jean Marie, l’un des organisateurs de la marche pour le futur, sera avec nous en studio. 

Nous aurons également avec nous en studio Noé et Philomène, la jeunesse pour parler de leur engagement et de l’importance pour eux des marches climats auxquelles ils ont déjà participé à plusieurs reprises du haut de leurs 14 ans.

Puis nous présenterons avec Nicolas, la grainothèque de Villefranche sur Saône. La prochaine permanence a lieu samedi 9 avril sur le parvis de la Médiathèque de Villefranche sur Saône. Si vous voulez troquer des graines, échanger des savoirs ou apprendre à planter du végétal, foncez les rencontrer. Vous trouverez toutes les infos de ce beau projet : les permanences, ateliers et conférence en suivant l’actualité de la médiathèque : http://www.mediatheque-villefranche.com

Rejoignez nous samedi 9 avril à 10h devant la Gare SNCF de Villefranche sur Saône et partagez l’évènement sur les réseaux sociaux pour que nous soyons nombreuses et nombreux : 

https://www.facebook.com/events/298896639039943/

� Marche pour le Futur · 9 avril

Les pauses musicales qui rythment l’émission sont :

“En Marche”, du groupe Les Lucioles Rouges

“ Comme un arbre dans la Ville”, La Grande Sophie – reprise de Maxime Le Forestier 

Aux manettes de cette émission :  Bernard pour la chronique la Calade Verte, JC pour les extraits de manifestation et la lecture de leurs slogans, Alice et Gaëlle à la technique, et Perrine à l’animation soutenu·es par le groupe local d’Alternatiba Beaujolais Val de Saône.

Alternatiba est un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale. Alternatiba Villefranche Beaujolais Saône porte les alternatives et les revendications de ce mouvement au niveau local.

Pour nous contacter, nous rejoindre : villefranche69@alternatiba.eu

Merci à Matthieu et à toute l’équipe de radio calade pour nous prêter les studios de la radio et nous aider pour le montage et l’appui technique. 

On se retrouve en mai pour la prochaine émission. 

D’ici là portez vous bien et à bientôt. 
 
 
Texte Chronique La Calade Verte :
 
Mesdames et messieurs, auditrices auditeurs 
Peut-être devrais-je dire électrices électeurs 
Samedi 9 avril à la veille de choisir 
Celle ou celui à qui confier notre avenir 
Il sera encore temps de vous manifester 
Tous ensemble, solidaires, plutôt que de rester 
Les bras ballants, muets. Soyons donc responsables 
L’urgence climatique, presque incontrôlable 
Se révèle chaque jour de plus en plus critique.
 
Elle doit être au centre de toutes les politiques 
Que ce soit pour bouger, se nourrir, se loger 
Nos décideurs, enfin, doivent privilégier 
Des actes courageux, une remise en cause 
Des politiques d’antan où tout n’était pas rose 
Pour l’eau, la terre, l’air, la biodiversité 
Et toutes les conséquences dont on a hérité.
 
Les solutions existent, on doit les mettre en œuvre 
Plutôt que de nous faire avaler les couleuvres 
De la technologie, de l’éco-blanchiment 
Qui ne sont que le signe de leur renoncement.
 
Il faut se réveiller en criant haut et fort 
Cet ancien monde-là nous a fait trop de tort 
Alors que nous voulons un monde désirable 
Une terre vivante, une planète viable 
Des lieux pour vivre ensemble sans violence et sans haine 
Au Yemen, en Syrie, au Niger, en Ukraine 
Un monde de bienveillance où le seul objectif 
Est d’atteindre partout un bonheur collectif. 
Le 9 avril prochain comme partout en France 
Nous marcherons unis appelant la naissance 
D’un monde de justice climatique et sociale.
 
Nous marcherons unis en quête d’idéal 
Conscients que notre nombre est une force immense 
Capable de mener jusqu’à la présidence 
Un programme portant des mesures radicales 
Mettant enfin un terme au business as usual 
Nous marcherons unis pour les écosystèmes 
Soucieux de préserver le monde que l’on aime 
En gardant la maîtrise des besoins essentiels 
Soustraits une fois pour toutes aux rentes industrielles.
 
Car dès le lendemain nous devrons tous voter 
Ne nous dérobons pas, nous pourrions regretter 
Que les 5 ans qui viennent ne soient pas très conformes 
À toutes ces attentes et que l’on nous endorme 
Par des discours pompeux alors que les enjeux 
Nécessitent au contraire des actes courageux.
 
Les 5 ans écoulés ont malheureusement montré 
Que l’inaction pouvait très vite nous empêtrer 
Dans des impasses nuisibles et même mortifères.
 
Pour la deuxième fois, ne nous laissons pas faire.
 
Petit bout de papier mais grandes conséquences 
Voter le 10 avril vaut acte de résistance.
 
Alors, marchons, votons, et que nos bulletins 
De tous les jours d’après enchantent les matins