LE JOURNAL DU MERCREDI 18 DECEMBRE 2019

Au sommaire :

Une journée de manifestation ce 17 décembre décisive, la troisième grande journée de mobilisation nationale en 13 jours contre la réforme des retraites

Le Collectif des salariés de l’AGIVR à l’initiative d’une rencontre autour du film « Hors Normes », le rendez-vous avait pour souhait d’échanger autour des difficultés que rencontre les salariés du médico-social, suite à la création du collectif dénonçant une dégradation des conditions de travail au détriment des usagers

Qu’est-ce que la justice restaurative ? Stéphane Simon, certifié, interviendra en janvier prochain, Espace Barmondière à Villefranche sur des modules de sensibilisation à la justice restaurative, il est accompagné de Claude Duraffourg, visiteur de prisons

Une journée de manifestation ce 17 décembre décisive, la troisième grande journée de mobilisation nationale en treize jours contre la réforme des retraites. Pour la première fois tous les syndicats de salariés étaient dans la rue, un peu plus d’un millier de personnes l’après-midi rue nationale à Villefranche.

 

Le Collectif des salariés de l’AGIVR à l’initiative d’une rencontre autour du film « Hors Normes » de Eric Toledano et Olivier Nakache au cinéma Les 400 Coups à Villefranche. Le rendez-vous avait pour souhait d’échanger autour des difficultés que rencontre les salariés du médico-social. Le Collectif s’est créé ces dernières semaines suite au mouvement de grève des salariés de l’AGIVR de l’association qui dénonçaient une dégradation des conditions de travail au détriment des personnes accueillies.

 

Et pour conclure, qu’est-ce que la justice restaurative ? Une mesure prévue par la loi du 15 août 2014, mise en œuvre par la circulaire du 15 mars 2017. La justice restaurative est une pratique complémentaire au traitement pénal de l’infraction. Stéphane Simon, certifié, interviendra en janvier prochain, Espace Barmondière à Villefranche sur des modules de sensibilisation à la justice restaurative, il est accompagné de Claude Duraffourg, visiteur de prisons.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER