LOLA VERS LA MER

« Lola vers la mer » le film de Laurent Micheli aborde le thème du transgenre à travers l’histoire d’une jeune femme, Lola, interprétée par la jeune actrice transgenre Mya Bollaers. L’héroine est confrontée au regard d’un père, veuf brisé par le chagrin, que joue le comédien Benoit Magimel.

Convaincu de la nécessité de donner plus de visibilité aux minorités, le réalisateur belge, souhaite apporter un regard neuf sur un quotidien douloureux  que vivent des personnes trop souvent discriminées.

LOLA VERS LA MER film de de Laurent Micheli.

La liberté, la diversité, le respect, pourraient résumer à eux seuls les sentiments qui nous envahissent en voyant déambuler sur la toile Lola, la jeune fille transgenre, l’héroine interprétée par Mya Bollaers, que met en scène le réalisateur Belge. L’ idée nous dit-il : «  il faut une convergence des luttes une solidarité entre les minorités ». Le film a pour souhait d’un regard neuf de la société sur un quotidien douloureux que vivent des personnes trop souvent discriminées.

« Si les lois étaient plus faciles on se prendrait moins la tête », nous confie la jeune actrice, Mya Bollaers et « Des lois qui doivent évoluer pour la protection de la personne » ajoute le cinéaste, Laurent Micheli. Tous deux  invités du festival Les Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais 2019.

 

Mya Bollaers, comédienne et Laurent Micheli, réalisateur au cinéma Les 400 Coups à villefranche pour les 24è Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais 2019

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER