LE JOURNAL DU MERCREDI 11 MARS 2020

Au sommaire :

  • Sous l’impulsion d’Alternatiba Villefranche Beaujolais Saône, un groupe « Citoyens Saône Beaujolais pour la Transition », s’est invité à la table des discussions de la campagne des élections municipales, auprès des candidats en lice.

    Quatre listes candidates aux élections municipales du 15 et 22 mars prochain, s’engagent auprès du collectif Citoyens Saône Beaujolais pour la transition et de leurs électeurs

 

  • Éducation nationale : Le questionnaire enseignants en ligne ouvert à tous les enseignants « Anonyme » et « confidentiel » dans le cadre d’une grande consultation jusqu’au 17 mars prochain.

 

  • « Paroles de Bandits » le film de Jean Boiron-Lajous, présenté au cinéma Les 400 Coups à Villefranche. L’histoire de cette vallée à travers les récits de celles et ceux par un geste de solidarité sont ou ont été dans l’illégalité

 


Sous l’impulsion d’Alternatiba Villefranche Beaujolais Saône, un groupe « Citoyens Saône Beaujolais pour la Transition », s’est invité à la table des discussions de la campagne des élections municipales, auprès des candidats en lice.

Relayant le Pacte pour la transition citoyenne, né de collectifs nationaux contenant trente deux mesures à mettre en place.

Le Collectif local informait ces concitoyens du Beaujolais Val de Saône des résultats obtenus sur le territoire ce 7 mars dernier et invitait les candidats aux municipales engagés à signer officiellement le Pacte pour la Transition.

Le bilan avec l’un des membres des Citoyens Saône Beaujolais pour la Transition.

Les signataires du Pacte pour la Transition – construire ensemble les communes de demain

Éducation nationale : Le questionnaire enseignants en ligne ouvert à tous les enseignants « Anonyme » et « confidentiel » dans le cadre d’une grande consultation jusqu’au 17 mars prochain a été lancé par le ministre de l’éducation en février dernier, suite aux révélations de Médiapart « une enquête qui manquerait de validité » selon le site d’information d’actualités indépendant.

Nous recevons une enseignante, membre du Collectif interprofessionnel Tous Ensemble Beaujolais Val de Saône, pour revenir sur le sujet.

 

La vallée de la Roya est devenu depuis la fermeture de la frontière entre la France et l’Italie en 2015 la frontière du théâtre de la migration, « Paroles de Bandits » le film de Jean Boiron-Lajous, présenté au cinéma Les 400 Coups à Villefranche le 17 mars prochain, s’intéresse à l’histoire de cette vallée à travers les récits de celles et ceux sont ou ont été dans l’illégalité pour faire respecter des droits fondamentaux.

Amnesty internationale est l’une des ONG qui a contribuer à l’élaboration du film, avec nous Marie Blanchet, membre d’Amnesty antenne de Villefranche.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER