AFRIQUE ET PANDEMIE

Coronavirus, le développement de l’Afrique, la meilleure des antidotes ! Titrait un article du site web « Mondiafrique ».

L’OMS tirait la sonnette d’alarme le 18 mars : « L’Afrique devrait se réveiller » et appelait le continent à « se préparer au pire »

Le continent serait promis à une crise économique sévère, causée d’une part par les mesures de confinement et de restriction d’activités prises dans de nombreux pays, par l’arrêt des échanges et du commerce international, le blocage des ports, et d’autre part en raison de la baisse brutale du cours du pétrole initiée peu de temps avant la pandémie.

De la baisse des cours des matières premières, s’ajoute le spectre d’une crise sociale.

Et comme si ce n’était suffisant, une crise alimentaire pourrait s’ensuivre avec la fermeture des frontières.

 

 

L’Afrique, les Afriques, face à la pandémie, nous avons joint par téléphone, Benjamin Jayr, mobilisé depuis de nombreuses années sur des actions d’entraide au développement sur le continent et plus particulièrement au Sénégal et au Gabon, accompagné de témoignages d’autochtones.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER