LE JOURNAL DU MARDI 05 MAI 2020

Au sommaire :

Femmes Égalité souhaite tirer leçon de la mise en lumière de l’importance des métiers féminisées.

Pour l’Organisation de l’émancipation et le progrès social, la revalorisation de ces métiers est une exigence incontournable

 


Femmes Égalité souhaite tirer leçon de la mise en lumière de l’importance des métiers féminisées.

Ces métiers exercés très majoritairement par des femmes en première ligne, sur cette période de crise sanitaire, qui ont continuées à travailler, sont saluées par tous.

Pour l’Organisation de l’émancipation et le progrès social, la revalorisation de ces métiers est une exigence incontournable,  par l’augmentation de leurs salaires, l’obtention de contrats stables ou encore des conditions de travail dignes.

Avec nous et joint par téléphone, Chantal Dégatier responsable Rhône de l’Organisation Femmes Égalité.

 

Dans un communiqué l’organisation Femmes égalité souligne :

« Elles ont été et sont exposées à l’épidémie, envoyées « à la guerre sans armes », sans protection et malgré l’immense fatigue qu’entraîne leur travail, les déplacements avec des transports réduits, elles ont répondu présentes et pour certaines au prix de leur vie. Elles ont dû mener des luttes pour obtenir les protections et le respect des gestes barrières » 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER