LE JOURNAL DU MERCREDI 08 JUILLET 2020

Au sommaire :

  • Rapport de la Délégation aux entreprises du Sénat sur « La Responsabilité Sociétale des Entreprises » (RSE). Nous engageons une discussion autour du rapport présenté et adopté par la Délégation aux entreprises du Sénat récemment avec Mme Élisabeth Lamure, sénateur du Rhône, présidente de la délégation sénatoriale aux entreprises.

Rapport de la Délégation aux entreprises du Sénat sur « La Responsabilité Sociétale des Entreprises » RSE. La crise sanitaire est venue aussi illustrer cette évolution, qui fait de la France une pionnière en matière de RSE.

Pour Elisabeth Lamure, Sénateur du Rhône (LR), présidente de la délégation sénatoriale aux entreprises, « l’entreprise est tout à fait en capacité de remplir une mission d’intérêt général ! ».

Nous engageons donc une discussion autour du rapport présenté et adopté par la Délégation aux entreprises du Sénat récemment sur le thème « Comment valoriser les entreprises responsables et engagés ? ».

 

Pour les sénateurs Mme Élisabeth Lamure et M. Jacques Le Nay, les deux rapporteurs de la Délégation : « La crise a exacerbé le débat sur le type de croissance souhaitable. Les entreprises qui mettent en place des pratiques RSE donnent du sens à l’entreprise, concilient un management responsable, le respect de l’environnement et, en définitive, affichent une rentabilité supérieure et une compétitivité accrue par rapport à celles qui ne l’ont pas encore intégrée.

La situation actuelle pourrait accentuer la prise en considération de la RSE au sein des entreprises. Il faut donc accompagner ce virage dans le cadre du redémarrage de l’activité, et tout particulièrement pour les PME-TPE, car le chemin vers la RSE est long, trop complexe, et coûteux en investissement humain pour les entreprises. »

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER