LE JOURNAL DU MERCREDI 4 NOVEMBRE 2020

AU SOMMAIRE :

  • LA PAROLE A NOS VILLAGES : GILLES DUTHEL MAIRE DE St-ÉTIENNE DES OULLIÈRES

Invité de cette édition, Gilles Duthel, maire de Saint-Etienne-des-Oullières, avec lui son regard sur deux axes : tout d’abord, la situation des petits commerces et entreprises suite au reconfirment et les actes de violences subis de ces dernières semaines

  • BAR TABAC LE CHERVINGES

Situé sur la commune de Gleizé, Le Chervinges est l’un des tout derniers commerces de Bourg du Beaujolais. La fermeture obligatoire des bars, prive sa propriétaire d’une partie de son activité pour la deuxième fois comme elle nous l’explique.

LA PAROLE A NOS VILLAGES : GILLES DUTHEL MAIRE DE St-ÉTIENNE-DES-OULLIÈRES

Essentiel à la vie du village en zone rurale, les petits commerces, ses artisans, PME, TPE ou auto-entrepreneurs sont souvent un second souffle économique pour la dynamique de ces territoires.

La deuxième vague de reconfinement de l’épidémie de la Covid-19 n’est pas sans risques pour ces entreprises.

Le mandat de Maire est sans nul doute le plus proche de ses concitoyens, des mandats politiques. En cette période de deuxième vague de reconfinement nous engageons une discussion avec Gilles Duthel, maire de St Étienne-des-Oullières sur cette question.

 

 

VAGUE DE FRONDE CONTRE LA FERMETURE DES COMMERCES NON-ESSENTIELS

De nombreux maires ces derniers jours s’insurgent contre la fermeture des commerces jugés « non-essentiels » et prennent des arrêtés pour les faire rouvrir.

La question est posée à Georges Duthel, maire de Saint-Etienne-des- Oulillères, l’invité de cette édition.

 

BAR TABAC LE CHERVINGES

Situé sur la commune de Gleizé, Le Chervinges est l’un des tout derniers commerces de Bourg du Beaujolais, composé d’une clientèle de riverains fidèles et d’une clientèle passagère, furtive.

Contraint de fermer le débit de boissons, au public, le bureau de tabac et son relais Loto-Jeux reste ouvert, seul activité désormais pour sa propriétaire.

Une petite intrusion dans les lieux en fin de soirée pour une discussion avec sa gérante.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER