Le nouveau mâle alpha et l’écriture inclusive

grey and white wolf selective focus photography

Quand j’étais moi même gamin, c’était quand on payait en francs, on avait une expression qui disait : “je parle pas au con ça les instruits !”. Ca fait belle lurette que j’ai compris que c’était pas vrai. Et c’est d’autant plus vrai si le dit con a une haute estime de lui.

On est dans une période où il y a quand même de nombreuses priorités à traiter. Il faut garder son énergie et son temps pour s’en occuper. C’est d’autant plus vrai pour  les députés. Moi je me dis que les députés, ils ont un sacré taff avec la pandémie et la crise économique. Il ne faut pas qu’ils se dispersent les gars.

Et ben mon conno de la semaine il s’est dit : il y a un sujet prioritaire tellement important pour gaspiller son temps et son énergie, le temps et l’énergie des autres députés et surtout notre temps : interdire une pratique qu’il décrit comme étant dangereuse et qui crée d’après lui de la confusion.

Le bonhomme, François JOLIVET de son petit nom, son urgence, c’est d’interdire l’écriture inclusive. Ça c’est de l’urgence !!!!!!!!!