Accueil » « LA NUÉE » film de Just Philippot – Rencontre avec Jérôme Genevray et Franck Victor les scénaristes du film

« LA NUÉE » film de Just Philippot – Rencontre avec Jérôme Genevray et Franck Victor les scénaristes du film

« LA NUÉE » film de Just Philippot – Rencontre avec Jérôme Genevray et Franck Victor les scénaristes du film

« La Nuée » du réalisateur Just Philippot, en salle depuis le 16 juin, s’impose comme un film de genre, une brèche ouverte à la réalisation de film fantastique qui prend désormais toute sa place dans le monde cinématographique français.

Jérôme Genevray et Franck Victor signent le scénario original du film, dans un décor naturaliste. Ils dépeignent l’histoire contemporaine d’une héroïne des temps modernes, Virginie mère célibataire, agricultrice d’élevage d’insectes comestibles, interprétée par l’actrice Suliane Brahim.

Dans une allégorie au concept fantastique, les protagonistes de cette histoire d’amour d’une mère pour ses enfants, nous transportent dans le difficile équilibre de savoir concilier survie professionnelle et vie de maman, avec pour toile de fond l’épreuve du monde de demain.

Les scénaristes Jérôme Genevray et Franck Victor étaient les invités de l’association L’Autre Cinéma et le cinéma Les 400 Coups à Villefranche.

« Un film qui parle du grand déséquilibre qui affecte le monde et l’agriculture en particulier 

« Nous avons travaillé pour que le fantastique renforce le réalisme du film »

« C’est cette course vers le petit profit qui fait que cette femme rentre dans un engrenage »

La Nuée de Just Philippot – Scénario de J. Genevray et F. Victor, d’après une idée originale de J. Genevray. Synopsis : Difficile pour Virginie de concilier sa vie d’agricultrice avec celle de mère célibataire. Pour sauver sa ferme de la faillite, elle se lance à corps perdu dans le business des sauterelles comestibles. Mais peu à peu, ses enfants ne la reconnaissent plus : Virginie semble développer un étrange lien obsessionnel avec ses sauterelles…

Film interdit aux moins de 12 ans

« Ce qui m’a intéressé dans cette histoire, c’est qu’il s’agissait d’un film d’aujourd’hui, un film qui, à travers sa dimension fantastique, parlait de nous directement, du grand déséquilibre qui affecte le monde et l’agriculture en particulier. Ce déséquilibre est lié essentiellement à une cause : celle de produire pour moins cher, » de just philippot

 

Bande Annonce du film