Accueil » Le Coach dénonce le clientélisme en CM1

Le Coach dénonce le clientélisme en CM1

  • par
coach

Hier se tenait une élection de la plus haute importance à Villefranche. La presse n’en a pas parlé malgré le fait que des irrégularités graves ont eu lieu pendant le scrutin de l‘élection des délégués d’une classe de CM1 d’une école de Villefranche dont je préfère préserver l’anonymat. L’enjeu était important car cette année, les délégués de CM1 et de CM2 vont participer à un week-end citoyen avec des délégués de partout en France. De quoi faire rêver les candidates et candidats de cette élection.

Comme pour les élections des grands , cette élection des délégués de CM1 promet des avantages intéressants. Et dès qu’il y a des avantages à tirer d’une fonction, on peut craindre que l’envie amène des candidats à tout faire pour gagner. Même utiliser des moyens contraires à la loi.

Et bien figure toi gamin que dans cette élection, ça n’a pas manqué ! Un des candidats au poste de délégué, Théo, a commis une fraude électorale.

Tu vois gamin ça me laisse quand même un arrière goût amère cette histoire. Parce que ce qu’a fait Théo, avec la bénédiction et l’aide active de ses parents, c’est interdit par la loi. Un syndicat a fait la même chose en 2019 pour gagner les élections professionnelles en distribuant des cartes cadeaux à trois jours de l’élection. La justice a fait annuler cette élection en argumentant que :

“La distribution aux électeurs, par des candidats, de cadeaux substantiels (…), est en elle-même contraire aux principes généraux du droit électoral en ce qu’elle peut être interprétée comme la rémunération d’un vote”

https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-candidats-sud-offraient-des-cartes-cadeaux-pour-emporter-les-elections-professionnelles-1387916 

Cette histoire m’a fait penser à un ami de Radio Calade qui est au Cameroun : Ernesto YENE et qui nous a déjà expliqué à l’antenne le système du clientélisme dans son pays. Il y a un nom pour ça au Cameroun : les sardinards, en référence aux sandwiches constitués de pain garnis aux sardines à l’huile qui sont distribués aux populations par le parti au pouvoir lors des campagnes électorales dans ses tournées pré-élection pour s’assurer des votes. 

L’année prochaine, pour les élections de délégués en CM2, c’est tournée de pain chargé à la sardine pour tout le monde. Et on va voir qui va gagner !