Accueil » Le journal du vendredi 24 septembre 2021

Le journal du vendredi 24 septembre 2021

Ces soignants qui refusent de se vacciner contre le Covid-19, le témoignage d’une aide-soignante de l’Hôpital Nord Ouest de Villefranche suspendue d’activité et de salaire, La MFR du Campus du Martelet à Limas, partenaire du Forum de l’évolution professionnelle ce 23 septembre dernier et soutien pour les Barbazelles candidates au Rallye Aïcha des gazelles

  • Ces soignants qui refusent le vaccin contre le Covid-19

Depuis le 15 septembre 2021, l’ensemble des professionnels du médico-sociale non vaccinés contre le Covid-19 ont vu leur activité et salaire suspendus, témoignage d’une aide-soignante, non vaccinée de l’HNO Villefranche.

  • La MFR du Campus du Martelet, partenaire du Forum de l’évolution professionnelle, ce 23 septembre, spécialisée dans la formation en alternance et dans l’ apprentissage Marc Redier, en charge du développement pour la MFR du Campus du Martelet, nous invite à mieux cerner les offres de l’établissement.
  • Les Barbazelles un équipage du beaujolais multiplie les actions locales pour participer au Rallye Aïcha des gazelles

Un soutien aux Barbazelles, Laurence Goutorbe alias Barbaraca de Theizé et Céline Laurent, alisas Barbasouk de Frontenas. deux aventurières du beaujolais qui préparent activement leur participation au prochain Rallye Aïcha des gazelles en mars 2022.

 

Ces soignants qui refusent le vaccin contre le Covid-19

Depuis le 15 septembre 2021, l’ensemble des professionnels du médico-sociale qui ne sont pas vaccinés contre le Covid-19 ont vu leur activité et salaire suspendus.

La sentence est tombée pour une aide-soignante salariée de l’Hôpital Nord-Ouest de Villefranche, elle porte témoignage dans cette édition.

La MFR du Campus du Martelet, partenaire du Forum de l’évolution professionnelle, ce 23 septembre dernier.

Spécialisée dans la formation post-bac, la MFR invitait les jeunes et salariés en reconversion à découvrir l’offre de formation du Campus, spécialisé dans l’alternance et l’apprentissage, avec nous Marc Redier, en charge du développement de la MFR du Campus du Martelet à Limas.

Collecte participative sur hello-asso, récolte de cartouches, vente de pizzas…

Les barbazelles multiplient les actions de visibilité et d’appel à contribution, avec cette 3e vente de pizzas vendredi 1er octobre à Frontenas  !
Attention, sur commande jusqu’au 26 septembre toujours  via leur page Facebook @lesbarbazelles, 5 parfums au choix dont la spéciale Barbazelles !

Au programme du binôme beaujolais d’ici le départ, outre l’acquisition (ou la mise à disposition d’un véhicule) il faudra aussi apprendre à s’orienter et se former en mécanique pour participer à l’épreuve de mars 2022 ! Au départ officiel de Nice, direction Sète pour prendre le bateau pour Tanger et rejoindre avec la voiture le départ de la course dans les environs d’Erfoud.
L’arrivée au bout des 9 jours dans le désert du sud marocain se fait officiellement sur la plage d’Essaouira, le 2 avril après des journées moyennes de 10 à 12 h de course pour couvrir tous les check point et 2 258 km ! Un rêve pour Laurence Goutorbe de voir le désert et plutôt un défi pour Céline Laurent, pour prouver que « quand on veut, on peut ».

Les deux amies œuvrent depuis plusieurs mois à travers des opérations de soutien et de promotion de leur projet : comme la collecte de cartouches d’encre, les ventes de pizzas à emporter. 4 parfums de pizzas sont proposés sur commande jusqu’au 26 septembre pour venir les récupérer vendredi 1er octobre avec des boissons de producteurs locaux (toutes les infos via leur page Facebook @lesbarbazelles).

Pour soutenir l’équipage des Barbazelles, rdv sur les réseaux sociaux Insta et Facebook et le site de collecte hello-asso.
https://www.helloasso.com/associations/les%20barbazelles/collectes/collecte-des-barbazelles-rallye-aicha-des-gazelles-2022