LA CAPOEIRA

A l’origine, la capoeira était pratiquée en secret par les esclaves qui souhaitaient former des troupes de combat pour fomenter des révoltes. Aujourd’hui, de nombreux artistes, penseurs et hommes publics brésiliens ont émis la possibilité d’en faire une des nombreuses manifestations populaires et culturelles brésiliennes reconnues nationalement et bien au delà des frontières.

La capoeira se situant entre art martial et danse acrobatique, elle est ensuite sortie de la clandestinité pour devenir un sport académique très pratiquée sur les plages de Rio au Brésil bien sûr, mais aussi adoptée et pratiquée de plus en plus, on retrouve des exhibitions de La Capoeira  dans les rues du monde entier, comme nous le précise  Julien Barbot, professeur à la compagnie Capoeira Senzala à Villefranche .

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER