LE JOURNAL DU LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Au sommaire :

Alternatiba, le mouvement citoyen de mobilisation sur le dérèglement climatique s’invite dans le débat des élections municipales de mars prochain auprès de tous les maires de l’Agglomération Villefranche Beaujolais Saône

Homophobie : Yoann Lemaire est président de Foot Ensemble association de lutte contre l’homophobie dans le sport et tout particulièrement dans le football

Une visite à la Récup’Art de Chessy-les-Mines sur la Communauté de communes des Pierres Dorées, La Refaiserie

 

Alternatiba, le mouvement citoyen de mobilisation sur le dérèglement climatique s’invite dans le débat des élections municipales de mars prochain auprès de tous les maires de l’Agglomération Villefranche Beaujolais Saône (VBS). Partenaire du collectif pour une transition ses membres porteront auprès des maires des communes de l’Agglo VBS la connaissance du Pacte Citoyen pour la Transition, qui concerne une liste de 32 mesures concrètes et applicables aux communes en faveur de la transition écologique, et noteront publiquement les bons et mauvais élèves candidats aux élections en fonction de leur engagement écologique. Une discussion avec deux des portes paroles de l’antenne locale de Alternatiba.

 

Puis, homophobie dans le sport : Yoann Lemaire est un ex défenseur central de football qui a évolué en ligue Champagne Ardenne. Mais en mai 2009 il est pris à partie par l’un de ses coéquipiers pour son homosexualité devant les caméra de France 3 National, évincé en septembre 2010, et réintégré suite à une déclaration sur les ondes de la secrétaire d’État chargée des sports de l’époque Rama Yade. Yoann Lemaire est président de Foot Ensemble association de lutte contre l’homophobie dans le sport et tout particulièrement dans le football. Il est joint par téléphone.

 




Le Parisen : Comment comptez-vous sensibiliser les jeunes générations ?
Yoann Lemaire : “On va juste essayer de faire émerger une réflexion. Qu’ils sachent ce que c’est d’entendre tout le temps « pédé » pour une passe ratée
ou un centre mal ajusté. avec un pote, ou même un adversaire qui est homosexuel, cela ne change rien “

Et en conclusion à notre édition, une visite à la Récup’Art de Chessy-les-Mines sur la communauté de communes des Pierres Dorées, La Refaiserie, nous sommes accompagnés de Sylvie Maquin, l’une de ses fondatrices.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER