LE JOURNAL DU VENDREDI 26 JUIN 2020

Au sommaire :

Si la pandémie a empêché les festivités un peu partout en France. Le collectif de la“Fête de la fraternité” a décidé d’aller à la rencontre des habitants, faute de possibilité de grand rassemblement cet été.  

Le format les “Fenêtres de la fraternité” propose un temps festif, artistique et éphémère dans la cour et aux  fenêtres des quartiers de Villefranche.

 


Si la pandémie a empêché les festivités un peu partout en France, le Collectif de la « Fête de la fraternité » à Villefranche a souhaité toutefois symboliser ce temps annuel de rendez-vous dans diverses initiatives spontanées, comme nous le fait vivre Valérie Blet dans ce reportage pour nous .

Le collectif de la “Fête de la fraternité” a décidé d’aller à la rencontre des habitants, faute de possibilité de grand rassemblement cet été.

Le format les “Fenêtres de la fraternité” propose un temps festif, artistique et éphémère (de 30 minutes) dans la cour et aux fenêtres des quartiers de Villefranche.

Le collectif projette d’autres rendez-vous en juillet, à l’image de celui de jeudi dernier pour les habitants du Foyer Adoma.

Plus d’infos sur la page : @fetefraternitevillefranche

 

d’autres rendez-vous ce mois de juillet sont prévus

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER