LE JOURNAL DU JEUDI 24 DÉCEMBRE 2020

AU SOMMAIRE :

  • SANTÉ – DÉPISTAGE – COVID-19

Et pour terminer cette fin d’année, un point santé, tout d’abord avec le docteur Sylvie Filley Bernard de l’équipe d’anesthésiste réanimation de la Polyclinique du Beaujolais à Arnas. Il est bien sûr question de dépistage.

  • RHÔNE : HAUSSE DES VIOLENCES FAMILIALES LORS DU PREMIER CONFINEMENT

Un constat alarmant de la maltraitance des enfants pendant le premier confinement, mais également des violences faites aux femmes.

Le point sur les compétences sanitaires et sociales avec Christophe Guilloteau, président du département du Rhône.

  • SMRB : CAMPAGNE DE DIAGNOSTIC DE VULNÉRABILITÉ DES BÂTIMENTS DU BEAUJOLAIS AUX INONDATIONS

Commandité par le Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais au bureau d’étude ARTELIA, des questions que nous avons pu poser aux différents interlocuteurs, lors du diagnostic effectué chez un particulier à Liergues.

 

SANTÉ – DÉPISTAGE – COVID-19

Et pour terminer cette fin d’année, un point santé, tout d’abord avec le docteur Sylvie Filley Bernard de l’équipe d’anesthésiste réanimation de la Polyclinique du Beaujolais à Arnas. Il est bien sûr question de dépistage.

 

RHÔNE : HAUSSE DES VIOLENCES FAMILIALES LORS DU PREMIER CONFINEMENT

Un constat alarmant de la maltraitance des enfants pendant le premier confinement, mais également des violences faites aux femmes.

Le point sur les compétences sanitaires et sociales avec Christophe Guilloteau, président du département du Rhône.

 

SMRB : CAMPAGNE DE DIAGNOSTIC DE VULNÉRABILITÉ DES BÂTIMENTS DU BEAUJOLAIS AUX INONDATIONS

Commandité par le Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais, le bureau d’étude ARTELIA procédait au diagnostique de six maisons individuelles deux entreprises et un bâtiment public, sur les communes de Porte des Pierres Dorées, Arnas et Villefranche, les 15 et 16 décembre derniers.

Un diagnostique qui a pour objectif, d’estimer les dégâts matériels potentiels, de prendre conscience des risques encourus, d’évaluer les aménagements à apporter pour en réduire sa vulnérabilité ou encore de bénéficier d’aides pour la réalisation d’aménagements.

Autant de questions que nous avons pu poser aux différents interlocuteurs de la SMRB et du Bureau d’étude ARTELIA, lors du diagnostic posé auprès d’une bénéficiaire installée au bord du Merloux, à Liergues.

 

Le cours d’eau Le Merloux Porte des Pierres Dorées

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER