LE JOURNAL DU MERCREDI 6 JANVIER 2021

AU SOMMAIRE :

  • « SAUVONS LA LIBERTÉ, LA LIBERTÉ SAUVE LE RESTE »

C’est sous ce vocable et autour de la symbolique d’une soupe à partager qu’ont repris, ce début d’année, le rendez-vous place des Arts à Villefranche, les mouvements, collectifs et organisations, opposés au projet de loi dit « liberticide » ajouté à celui de l’éventuel « passeport vaccinale». Quelques témoignages recueillis à cette occasion.

  • LICENCIEMENT LES EFFETS DE LA CRISE SE FERAIENT-ILS SENTIR ?

C’est l’interrogation qui est soulevée dans le récit du témoignage d’un salarié actuellement en période de préavis de licenciement d’une industrie caladoise.

  • RHÔNE : HAUSSE DES VIOLENCES FAMILIALES LORS DU PREMIER CONFINEMENT

Un constat alarmant de la maltraitance des enfants pendant le premier confinement, mais également des violences faites aux femmes.

Les propos recueillis de Christophe Guilloteau, président du département du Rhône.

 

LIBERTÉ LIBERTÉ EN TON NOM !

Reprise en cette nouvelle année, des mobilisations de contestations place des Arts à Villefranche, des opposants à la proposition de loi relative à la sécurité globale, de l’Article 24 – Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse ou plus récemment, le projet de loi sur les urgences sanitaires et l’éventualité d’un passeport de vaccination qui est loin de faire l’unanimité chez les français. Pour ces contradicteurs, il s’agit d’une restriction à la liberté de déplacement conditionnée à la vaccination anti-Covid.

Réunis ce mardi soir autour d’une soupe, symbole de solidarité, en petit comité, particuliers ou responsables de collectifs et d’organisations souhaitent par ces rendez-vous publics et impromptus faire entendre leur voix.

 

LICENCIEMENT LES EFFETS DE LA CRISE SE FERAIENT-ILS SENTIR ?

C’est l’interrogation qui est soulevée dans le récit du témoignage d’un salarié actuellement en période de préavis de licenciement d’une industrie caladoise.

 

 

 

 

 

 

 

RHÔNE : HAUSSE DES VIOLENCES FAMILIALES LORS DU PREMIER CONFINEMENT

Un constat alarmant de la maltraitance des enfants pendant le premier confinement, mais également des violences faites aux femmes. Le point  avec Christophe Guilloteau, président du département du Rhône.

 

Auteur de l’article : Sylvie ROSIER