Accueil » LE JOURNAL DU JEUDI 18 MARS 2021

LE JOURNAL DU JEUDI 18 MARS 2021

Au sommaire :

  • Les Assises : témoin de moralité

Visiteur de prison à la Maison d’Arrêt de Villefranche, depuis de nombreuses années, Claude Duraffourg a fait l’expérience de se porter témoin de moralité, pour un détenu de la prison caladoise, dans une affaire criminelle. Il revient pour nous sur son choix et la procédure à suivre dans cet exercice.

  • Banque de France

Un nouveau challenge pour Élisabeth Lamure ancienne sénateur du Rhône, ex maire de Gleizé pour sa récente nomination au conseil général de la Banque de France.

De retour, alors, d’un premier entretien avec François Villeroy de Galhau, le gouverneur et plus haut dirigeant de la Banque de France, nous accueillons Élisabeth Lamure.

  • Formation Taille des arbustes raisonnée avec un expert

Le Département du Rhône a fait venir à Villefranche début mars le spécialiste en France de la taille raisonnée des arbustes, Pascal Prieur pour une formation  dispensée auprès d’une quinzaine d’agents des services techniques et d’espaces verts  venus de 7 communes du territoire.

 

Les Assises : témoin de moralité

Il s’agit d’un mode de preuve très ancien. Le témoin de moralité n’est pas témoin des faits. Son rôle est d’éclairer la cour et les jurés pour les aider à mieux cerner la personnalité de l’accusé. On le rencontre essentiellement dans les procès d’assises.

Claude Duraffourg est visiteur de prison à la Maison d’Arrêt de Villefranche et il a fait l’expérience de se porter témoin de moralité pour un détenu lors de son procès devant la cour d’Assises de Lyon.

 

Banque de France

Un nouveau challenge pour Élisabeth Lamure ancienne sénateur du Rhône, ex maire de Gleizé pour sa récente nomination au conseil général de la Banque de France.

De retour, alors, d’un premier entretien avec François Villeroy de Galhau, le gouverneur et plus haut dirigeant de la Banque de France, l’occasion pour nous d’accueillir Élisabeth Lamure, pour un retour sur cette historique institution financière française.

 

 

Pascal Prieur était deux jours en calade pour former des agents des espaces verts du territoire

La formation sur la taille raisonnée des arbustes s’inscrit dans une tendance soutenue par le label des Villes et Villages Fleuris et les habitants, qui tend vers des espaces verts plus respectueux de la biodiversité et du développement durable et qui  permet d’améliorer la qualité du cadre de vie et la place du végétal dans nos lieux de vie..
Ces 2 journées étaient co-organisées avec le CAUE sur la partie pédagogique, l’Institut Vermorel pour l’accueil dans ses locaux et la municipalité de Villefranche qui est la “commune hôte” de cette formation des _ et 9 mars et qui a permit de travailler sur quelques sites pour la mise en pratique, notamment au parc Vermorel.

Camille Lhernould, chargée de mission  d’accompagnement des communes au Département,  replace le contexte de cette formation du Département du Rhône, basée, comme les autres, sur la volonté d’échanges d’expériences et la mise en partage d’expérimentations, gage de la réussite de ces formations “qui sont très riches côté participants et formateurs”.

Plus d’informations sur la démarche et les ouvrages de Pascal Prieur : Formation taille arbustes, pascal prieur