LE JOURNAL DU JEUDI 8 AVRIL 2021

Au sommaire :

  • Défi anti-gaspi ! pour les élèves du restaurant scolaire de l’école primaire Monnet-Rolland à Villefranche 

L’idée est née d’un constat, nous confient Sandrine Prébet, professeure des CM2, et Mayssara Benyahia, animatrice, de l’école Jean Monnet et d’une question : comment réduire le gaspillage alimentaire ?

C’est avec détermination que se développe petit à petit le projet, qui donne lieu aujourd’hui à une commission menu anti-gaspi et la signature d’une convention liant trois acteurs essentiels l’école, la ville et l’association bénéficiaire « Les bras ouverts ».

Les détails avec les acteurs de la démarche, les élèves de CM2 de la classe de Sandrine Prébet, sa professeure et Mayssara Benyahia, du service animatrice scolaire, très impliquée dans le projet.

  • Harcèlement scolaire/Cyber harcèlement

Selon le ministère de l’Éducation, 700 000 enfants sont victimes de harcèlement scolaire chaque année, soit un enfant sur dix.

L’association HUGO ! Association de lutte contre le harcèlement, apporte son soutien aux publics comme nous l’explique par téléphone Pauline Frey, directrice générale de l’association.

 

Défi anti-gaspi ! pour les élèves du restaurant scolaire de l’école primaire Monnet-Rolland à Villefranche 

L’idée est née d’un constat, nous confient Sandrine Prébet, professeure des CM2, et Mayssara Benyahia, animatrice, de l’école Jean Monnet et d’une question : comment réduire le gaspillage alimentaire ?

L’engagement des élèves et la volonté de l’équipe de direction et enseignants ont fait le reste.

Aujourd’hui, précurseur, dans l’établissement d’un protocole anti-gaspi au sein de l’établissement et le soutien solide de la ville par la signature d’une convention avec l’association « Les bras ouverts », bénéficiaire des dons alimentaires, les trois partenaires sont un exemple pour d’autres établissements de la localité qui désormais adhérent à l’opération.

Les détails avec les acteurs de la démarche.

 

#harcèlementscolaire/Cyber harcèlement

Brimades, insultes, mise à l’écart, humiliation, dès l’école primaire, oui ! les enfants sont aussi capables de cruauté.

Selon le ministère de l’Éducation, 700 000 enfants sont victimes de harcèlement scolaire chaque année, soit un enfant sur dix.

L’association HUGO ! Association de lutte contre le harcèlement, apporte leur soutien aux publics comme nous l’explique par téléphone Pauline Frey, directrice générale de l’association.

https://www.facebook.com/asso.hugo/