Accueil » LE JOURNAL DU MERCREDI 19 MAI 2021

LE JOURNAL DU MERCREDI 19 MAI 2021

Au sommaire :

  • Canton de Gleizé l’union des écologistes et de la gauche pour le Rhône.

“C’est le moment” de la transition écologique, sociale et démocratique pour le rassemblement des écologistes et de la gauche, dans la course aux élections cantonales des 20 et 27 juin prochains.

La liste Unis pour le Rhône avec le rassemblement des écologistes et de la gauche (EELV, Génération.s, le PCF, PS, PRG) est portée par le binôme constitué de Nadéra Berremili, professeure de collège, non encartée et Emmanuel Dupit, conseiller municipal d’opposition à Gleizé. Entretien avec ceux-ci. 

  • Découverte d’une savonnerie artisanale avec Caroline Vandalle à St Cyr le Châtoux

A travers la découverte savonnerie artisanale “Passe moi 1 savon”, créée par Caroline Vandalle – Elle nous dévoile son parcours  et son choix de produire de façon responsable  une gamme de 11 savons  en saponification à froid.
On revient sur son aventure professionnelle parsemée de rencontres jusqu’à la valorisation avec d’autres artisanes locales d’une box : @labeaujolettebox.
Au micro, Caroline Vandalle dans son laboratoire à domicile à St Cyr le Châtoux

 

Canton de Gleizé l’union des écologistes et de la gauche pour le Rhône.

“C’est le moment” de la transition écologique, sociale et démocratique pour le rassemblement des écologistes et de la gauche, dans la course aux élections cantonales des 20 et 27 juin prochains.

La liste Unis pour le Rhône avec le rassemblement des écologistes et de la gauche (EELV, Génération.s, le PCF, PS, PRG) est portée par le binôme constitué de Nadéra Berremili, professeure de collège, non encartée et Emmanuel Dupit, conseiller municipal d’opposition à Gleizé, suppléants Maude Lallier et Christian Grandjean.

Avec la même volonté de faire du département du Rhône le lieu de toutes les solidarités, un territoire économique créateur d’emplois locaux, au service de la transition énergétique et agricole. Entretien avec les candidats à l’élection.

 

 

Des savons artisanaux fabriqués en Beaujolais…qui sont aussi dans la Beaujolette box

Quand Caroline Vandalle décide à 50 ans de monter sa savonnerie, elle suit une formation certifiante et opte pour le procédé de saponification à froid. “Il correspondait à mes valeurs. Une fabrication artisanale où le temps fait son œuvre, afin de rendre le produit meilleur et plus durable. Un retour vers un produit sain et une fabrication simple et logique”.

Les savons par saponification à froid sont biodégradables et ne contribuent pas à la pollution de notre environnement, ils font appel à des ressources renouvelables, les corps gras que l’on trouve dans la nature sont tous transformables en savon, ne sont pas énergivore, les huiles et beurres ne sont pas chauffées à haute température. Les savons obtenus sont très bien tolérés par tous les types de peau.

Fabriquer un savon est donc aussi trouver une bonne alliance entre toutes les matières. 11 savons forment la gamme de “Passe-moi un savon”, que l’on retrouve sur le site : www.passemoi1savon.fr

Retrouvez @la Beaujolette box et les savons de Caroline Vandalle sur les marchés du Bois d’oingt les mardi matin, de Poules-les-Echarmeaux, les vendredi soir sur un marché de producteurs et le samedi matin à Lamure sur Azergues (ainsi qu’à l’épicerie du Quartier métisseur le lundi soir) et sur la page facebook : https://www.facebook.com/labeaujolettebox // @labeaujolettebox  · Produit/service